Accueil Actualités Notre théâtre d'entreprise n'est pas celui de l'oppresseur, sur Miroir Social

Notre théâtre d'entreprise n'est pas celui de l'oppresseur, sur Miroir Social

Connaissez vous le « théâtre de l'oppresseur » ?

Par Rodolphe Helderlé, Miroir Social, le 5 janvier 2011

Retrouvez l'article complet sur Miroir Social, ici.

"Le théâtre d’entreprise qui travaille sur commande embarque une intention. Il y a en cela un effet manipulatoire dont le spectateur, qui se laisse embarquer, n’est pas au fait. Les comédiens montrent aux spectateurs des caricatures d’eux-mêmes. Cette approche traditionnelle du théâtre d’entreprise se révèle être très efficace, mais nous préférons jouer sur le registre de la pédagogie en nous donnant les moyens de mettre en scène un maximum de points de vues et d’éclairages différents dans nos pièces", explique Jean-Pierre Gauthier, co-fondateur de Théâtragogie, une société qui propose des pièces préécrites sur des sujets comme le développement durable, les discriminations, le stress. C'est à prendre ou à laisser.

Ponctuée d’arrêts à des moments précis pour apporter des éléments pédagogiques et faire réagir les spectateurs, une représentation peut durer plusieurs heures...

Retrouvez l'interview de celui qui parle de « théâtre de l'oppresseur » pour qualifier l'approche traditionnelle du théâtre d'entreprise. Une opposition au concept du « théâtre de l'opprimé », inventé par le metteur en scène brésilien Augusto Boal.

Pour les actualités de Miroirsocial.com suivez ce lien.